49.3

« En annonçant le recours à l’article 49-3 de la Constitution ce samedi 29 février 2020, Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont décidé d’empêcher toute discussion parlementaire contradictoire et légitime à propos d’une loi massivement rejetée par la société. Manifestation de faiblesse du pouvoir exécutif par rapport à ses propres institutions, ce 49-3 ne fait qu’approfondir la crise de confiance entre ce gouvernement et le monde du travail.


Avec les organisations de la FSU en Polynésie Française, le SNES-FSU PF s’érige contre ce Coup d’Etat social. Notre droit le plus fondamental à vivre une vieillesse digne et heureuse n’est pas négociable. 


Avec les organisations de la FSU en Polynésie Française, le SNES-FSU PF appelle les personnels qu’elle représente, le mouvement syndical, et les défenseurs de la démocratie, à réagir.

Nous appelons à continuer la lutte contre la seconde loi anti-retraite, loi organique qui doit, à son tour, passer au parlement mais, aussi, à continuer la lutte contre le premier texte qui va être passé en force par le gouvernement à coup de 49-3.

Nous appelons l’intersyndicale polynésienne à se réunir au plus vite et à continuer le mouvement en Polynésie

RETRAIT des lois anti-retraites !
PLACE A LA DEMOCRATIE.

Le bureau S3 du SNES-FSU PF »

Previous post MAD 2020
Next post Inter terminé: les résultats sont envoyés sur i-prof (courrier).