Salaire

1) Si vous avez fourni dès votre arrivée tous les documents nécessaires (certificat de cessation de paiement et arrêté d’affectation), le premier versement peut intervenir 1 ou 2 mois environ après la date d’arrivée.
Attention ! Les retards sont de plus en plus fréquents, nous vous conseillons vivement de demander l’avance à laquelle vous avez droit de 4 mois de salaire à votre rectorat d’origine.

Le traitement est versé sur un compte local et en Francs Pacifiques (1 € = 119,33 Fcp). Il faut donc ouvrir un compte local dès votre arrivée (POSTE ou Banque privée). Le coefficient de majoration, appelé indexation, est de 1,84 pour les îles de la Société et de 2,08 pour les autres îles. Ce coefficient s’applique au traitement de base (traitement brut moins les retenues).

2) L’indemnité d’éloignement correspond à 10 mois de salaire brut (non indexé). Elle est payée en 2 parties : la première moitié en début de séjour, la seconde en fin de séjour. Il faut compter un supplément de 10 % pour le (ou la) conjoint(e) non-fonctionnaire et de 5 % par enfant à charge.
Les retards sont là aussi fréquents, et cette année, elle n’a été versée qu’en novembre pour la plupart des collègues.

3) Il n’y a pas d’impôts sur le revenu, ni CSG, ni RDS, ni taxe d’habitation sur le Territoire. Par contre, une CST (Contribution de Solidarité Territoriale) est prélevée directement sur le salaire (environ 4 % du salaire net) et le 1 % solidarité.

4) Vous pouvez essayer d’ouvrir un COMPTE CHEQUE POSTAL ou un compte Banque de Polynésie (affiliée à la Société Générale et partenaire de la CASDEN) depuis la métropole. L’objectif est d’avoir dès votre arrivée des moyens de paiement (au moins un chéquier).

Livret d’accueil

culture: au musée des îles

Archives