Notation pédagogique

Au cours de la carrière, elle est attribuée par l’inspection pédagogique. Après une visite effectuée dans la plupart des cas par un IPR et qui donne lieu à l’établissement d’un rapport d’inspection, la note pédagogique (sur 60) est arrêtée par le recteur pour les certifiés sur proposition de l’inspection pédagogique régionale et par le ministre sur proposition de l’inspection générale pour les agrégés.

Le rapport d’inspection devrait être communiqué à l’intéressé(e) dans le mois qui suit la visite ce qui est encore trop peu souvent le cas. La note est communiquée par arrêté au plus tard dans l’année scolaire qui suit celle de l’inspection. Si la note pédagogique ne peut être contestée, il est possible d’adresser toute remarque à son sujet et au sujet du rapport à l’inspecteur qui a effectué la visite ainsi qu’au doyen de l’inspection générale de sa discipline. Toute baisse de note doit être soumise à la commission administrative paritaire.

STAGIAIRES : une note pédagogique de référence est communiquée à chaque stagiaire, en début d’année, qui est fonction de la place obtenue au concours théorique du CAPES-CAPET. La liste d’admission est divisée en cinq parts égales (quintiles) auxquelles correspondent des notes fixes sur 60. 1er quintile : 42 ; 2e quintile : 40 ; 3e quintile : 39 ; 4e quintile : 38 ; 5e quintile : 36. Liste complémentaire : 34. Équivalence CAPES/T : 36. Néanmoins, cette note n’est de plus en plus souvent qu’indicative pour les IPR.

Grille cible pour les certifiés, utilisée par les IPR pour l’harmonisation des notes :

Livret d’accueil

culture: au musée des îles

Archives