Notation administrative : gérée en CCP

Que faire si vous souhaitez contester votre note ou votre appréciation ? 
– Vous pouvez toujours essayer de discuter avec votre chef d’établissement pour qu’il modifie sa proposition.
– Si cette démarche n’aboutit pas, vous devez adresser par la voie hiérarchique une requête en révision de note et/ou d’appréciation auprès de la DGEE (Direction Générale de l’Education et des Enseignements). Cette contestation doit être argumentée.

Doit-on signer la fiche de notation proposée ?
Oui, votre signature atteste la prise de connaissance de la note proposée, non votre accord. Mentionnez toutefois que vous avez l’intention de faire appel de la note et/ou de l’appréciation.

Doit-on accepter un entretien avec le chef d’établissement ?
Le décret modifiant le système d’évaluation n’a pas été adopté et n’est donc pas applicable, contrairement à ce que souhaiteraient certains chefs d’établissement. Malgré tout, de nombreux chefs d’établissement proposent des entretiens, notamment aux nouveaux arrivants. Vous n’êtes pas tenus d’assister à un entretien d’évaluation, encore moins de vous auto-évaluer en remplissant des fiches qui pourraient vous être proposée. Si vous souhaitez accepter cet entretien, sachez que vous pouvez demander à être accompagné d’un membre du personnel. Dans ce cas, il faut en avertir le chef d’établissement qui ne peut s’y opposer.
Dans tous les cas, refusez de remplir le moindre document d’auto-évaluation.

Grille de notation administrative des certifiés

CAPL du 11 août 2016, à l’ordre du jour notamment : la contestation des notes administratives pour 2015-2016 : voir la déclaration liminaire du SNES-FSU.